Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 11:45

Profil:

  • Etre titulaire d’un diplôme d’Ingénieur ou BAC+5 en marketing
  • Avoir une bonne capacité rédactionnelle ;
  • Maitriser parfaitement l’Anglais
  • Maitriser les techniques d’élaboration des contrats et de suivi de leur gestion, ainsi  que les interfaces avec les sous-traitants et prestataires de service ;
  • Maitriser la gestion des projets ;
  • Maitriser la procédure d’élaboration et de suivi de l’exécution des budgets ;
  • Avoir une bonne connaissance des marchés des phosphates et de ses produits dérivés, de l’utilisation des engrais et d’autres produits dérivés
  • Avoir un sens très développé de la négociation, du relationnel et du contact avec les autres ;
  • Etre fortement engagé pour l’entreprise et attentif  à son environnement ;
  • Se montrer suffisamment disponible ;
  • Développer de l’écoute active ;
  • Avoir une ouverture d’Esprit.

 

  • Description de l'offre: Missions et responsabilités

  • Contribuer à l’Acquisition des clients,  au Développement et à l’optimisation du chiffre d'affaires de sa zone d’activité dans le cadre de la stratégie commerciale de l'OCP
  • Contribuer, aux côtés du Directeur de Région, à déterminer et mettre en place la stratégie commerciale et marketing.
  • Superviser  l’affrètement des produits et veiller à la livraison au client
  • Analyser des enjeux et des besoins de ses clients de manière à optimiser pour l'OCP et ses clients les ventes de produits et de services
  • Contribuer aux réponses aux appels d'offres avec l'appui des équipes techniques et défendre les positions du Pole CM jusqu'à l'obtention des contrats.
  • Coordonner avec l’entité marketing du recueil,  la consolidation et l’analyse de l'information sectorielle et marchés (évolutions clients, technologies, concurrents, besoins, offres) sur sa zone géographique

 

Contact :
lompo@manegereafrique.com

Description de l'entreprise : INDUSTRIE

Pays : MAROC

Salaire Indicatif : Négociable
Repost 0
Published by manegereafrique - dans AVIS DE RECRUTEMENT
commenter cet article
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 18:16

 

OFFRES D'EMPLOI

 

 Sales Manager         

Secteur d'activité : Conseil/Consulting

Pays :  Maroc

Type de contrat / emploi : CDD ou CDI / Temps plein

Profil :

  • Etre titulaire d’un diplôme d’Ingénieur ou BAC+5 en marketing
  • Avoir minimum 6 ans d’éxpérience dans le métier des Achats et/ou vente
  •  Avoir une bonne capacité rédactionnelle ;
  • Maitriser parfaitement l’Anglais
  • Maitriser les techniques d’élaboration des contrats et de suivi de leur gestion, ainsi  que les interfaces avec les sous-traitants et prestataires de service ;
  • Maitriser la gestion des projets ;
  • Maitriser la procédure d’élaboration et de suivi de l’exécution des budgets ;
  • Avoir une bonne connaissance des marchés des phosphates et de ses produits dérivés, de l’utilisation des engrais et d’autres produits dérivés
  • Avoir un sens très développé de la négociation, du relationnel et du contact avec les autres ;
  •  Etre fortement engagé pour l’entreprise et attentif  à son environnement ;
  • Se montrer suffisamment disponible ;
  • Développer de l’écoute active ;
  •   Avoir une ouverture d’Esprit.

Description de l'offre : Missions et responsabilités

 

  • Acquérir des clients,  Développer et optimiser le chiffre d'affaires de sa zone d’activité dans le cadre de la stratégie commerciale de l'OCP.
  • Participer à la définition de la stratégie commerciale Marketing du Groupe, et à sa déclinaison dans sa zone géographique
  • Participer à la programmation intégrée annuelle (et ses révisions) par mois, par produits (roche, MGA et engrais), dans sa zone
  • Développer le portefeuille client et par là même contribuer à l'optimisation du chiffre d'affaires dans sa zone géographique
  • Réaliser les objectifs de vente (prix et volume) par produit et par région assigné par le Management du PCM
  • Coordonner avec l’entité marketing du recueil,  la consolidation et l’analyse de l'information sectorielle et marchés (évolutions clients, technologies, concurrents, besoins, offres) sur sa zone géographique
  • Garantir la bonne organisation, le pilotage, l’animation et le contrôle opérationnel des équipes sous sa responsabilité pour atteindre les objectifs fixés.

Contact :
lompo@manegereafrique.com

Description de l'entreprise : Industrie

Salaire Indicatif : Négociable

Repost 0
Published by manegereafrique - dans AVIS DE RECRUTEMENT
commenter cet article
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 12:01
Repost 0
Published by manegereafrique - dans AVIS DE RECRUTEMENT
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 16:38

 

Offre d’emploi:


CHEF PRODUIT

    INGENIEUR COMMERCIAL

           TRESORIER

           RESPONSABLE DEVELOPPEMENT DURABLE H/F

 

Repost 0
Published by manegereafrique - dans AVIS DE RECRUTEMENT
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 12:47

Un plaidoyer pour la formation interne

 

Vous voulez savoir ce qui se passera demain dans le secteur privé en Afrique ?

Intéressez-vous au monde bancaire, car il préfigure les tendances des autres domaines d’activités. L’un des principaux défis que doivent relever les banques africaines aujourd’hui est de trouver et de garder les compétences nécessaires à leur développement. Mais certains profils restent introuvables. À tel point qu’il faut baisser le niveau d’exigence pour trouver des candidats aptes à occuper les postes vacants.

Cette situation s’explique par la croissance accélérée du secteur bancaire africain. Si dans les années 1990 cohabitaient principalement des banques d’États, des banques privées ont vu le jour avec la libéralisation du secteur. Elles se sont développées pour devenir des acteurs sous-régionaux, puis continentaux. Des métiers jusque-là inexistants sont apparus : business analyst, chef de projets, spécialiste en communication et en marketing. Les collaborateurs les plus compétents sont courtisés, à l’instar des joueurs de football, et l’on assiste à un véritable « mercato ». Pour sortir de cette situation entraînant une hyperinflation salariale, et à moyen terme une stagnation du marché par manque de compétences, il faut suivre trois pistes.

En premier lieu, les banques d’une certaine taille doivent, comme leurs concurrentes européennes, créer des écoles internes pour la formation continue et/ou parrainer des centres de formation en alternance dans les écoles pour des formations diplomates. Certaines institutions bancaires ont ouvert la voie, comme la BGFI l’année dernière avec sa Business School ou Attijariwafa Bank avec une structure académique pour les cursus métiers, des formations à cycles courts et longs pour le management avec des spécialisations pointues. D’autres banques ont des projets similaires même s’il faut reconnaître que la démarche est difficile : un centre de formation ne se crée pas ex nihilo ! Pour que le plan de formation soit cohérent, il faut qu’il soit porté par le DRH et relayé par le comité de direction. Il faut passer de l’organisation de la formation à son pilotage : par exemple, une formation en technique de vente doit avoir un impact direct sur les résultats de l’entreprise, notamment par l’augmentation du nombre d’ouverture de comptes dans les six mois !

En deuxième lieu, les institutions financières telles que la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) doivent passer de l’incantation aux actions concrètes afin d’atteindre, par exemple, leurs objectifs d’augmentation du taux de bancarisation de 4 % en moyenne en zone franc CFA à 20 % ! Une solution serait la création de centres de formation professionnelle régionaux, destinés à l’ensemble des banques des pays concernés, et la création de diplômes pour les professions les plus « consommatrices » de main-d’œuvre. Pour cela, il faudrait améliorer le cadre juridique et réglementaire, comme en Europe, ainsi que l’efficacité des plates-formes technologiques, comme en Asie. En troisième lieu, les professionnels eux mêmes doivent prendre conscience de leur part de responsabilité, car tout ne peut venir des banques, des institutions locales ou internationales ! Être diplômé d’un master en économie et finance ne fait pas automatiquement un bon banquier : il faut acquérir de l’expérience sur le terrain. Les banques recherchent des compétences et du savoir-faire : cela ne se matérialise pas uniquement par un diplôme, mais à la fois par un niveau d’études et de la pratique.

Il nous paraît donc impératif de suivre rapidement ces trois pistes pour anticiper les changements à venir. Aujourd’hui, le nombre de banques est disproportionné par rapport à la réalité économique des marchés dans lesquels ils évoluent, il y aura donc une période de concentration. Si les acteurs ne changent pas résolument, le marché les y contraindra…

Les collaborateurs les plus compétents sont courtisés, à l’instar des joueurs de football.

 

Said AGBANRIN et l'équipe Mane Gere

Repost 0
Published by manegereafrique - dans FORMATION
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 13:08
Repost 0
Published by manegereafrique - dans AVIS DE RECRUTEMENT
commenter cet article
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 10:37

offre d'emploi:  Ingénieur Etudes et Développement

Type de contrat / emploi : CDD ou CDI / Temps plein

Profil :

Diplôme d’ingénieur en Informatique ou équivalent BAC+4/5

Comprendre l’anglais technique

Connaître les activités d’un opérateur télécom

Maitriser les outils de développement, AGL et les Langages de développement (J2EE, .Net, PHP, etc.)

Avoir une bonne connaissance des méthodologies de conception et développement d’applications.

Maitriser la Qualité et les Normes du SI

Avoir de bonnes capacités rédactionnelles ; de créativité et d’innovation

Avoir un esprit d’équipe, de Rigueur, et de pragmatisme

Description de l'offre : Missions et responsabilités

Concevoir, développer et maintenir les applications.

Concevoir toute ou une partie d'application selon une architecture logicielle.

Développer à partir d'"user stories" ou de spécifications fonctionnelles.

Contact : lompo@manegereafrique.com

Description de l'entreprise : SOCIETE DE TELEPHONIE MOBILE

Salaire Indicatif : Négociable

Expérience souhaité : de 5 à 10 ans



Repost 0
Published by manegereafrique - dans AVIS DE RECRUTEMENT
commenter cet article
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 10:28

 

http://www.offre-emploi-afrique.com/images/tiret.gif  Assistant Marketing

Type de contrat / emploi : CDD ou CDI / Temps plein

Pays: Niamey/Niger

Profil :

  • Avoir un BAC+3/ Marketing, Action commercial ou gestion
  •  Avoir 3 ans d’expérience dans le domaine
  • Avoir une bonne connaissance des techniques de base du marketing et des activités de l’entreprise,
  • Avoir du tact et de la confidentialité,
  • Avoir une connaissance des offres de l’entreprise et des concurrents.
  • Maitriser la gestion du mix marketing et de la relation client
  • Avoir une aisance dans la communication verbale et écrite,
  • Avoir une connaissance et pratique des techniques de gestion de projet,

Description de l'offre : Missions et responsabilités

Assister le responsable segment de marché Entreprise dans ses tâches notamment dans la mise sur le marché des produits et services qui auront été préalablement conçus,

Participer à la mise sur le marché des produits et services dans des conditions optimales,

Assurer la veille concurrentielle du marché et élaborer un reporting faisant ressortir l’ensemble des activités,

Participer à la réalisation des objectifs de l’entreprise dans ce segment de marché

Contact :
   lompo@manegereafrique.com

Description de l'entreprise : Société de téléphonie mobile

Salaire Indicatif : Négociable

Expérience souhaitée : 3ans

 

Repost 0
Published by manegereafrique - dans AVIS DE RECRUTEMENT
commenter cet article
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 09:21

 

C’est le cri de cœur que nous souhaitons pousser en cette période de reprise, pas parce que l’on nous parle de crise depuis 2008,  mais parce que nous arrivons au bout d’un cycle et qu’il est temps de mettre en place un nouveau modèle plus adapté aux exigences de l’économie actuelle en terme de:

Productivité

Efficacité

Maitrise des coûts de notre époque.

Les « best practice» de la formation continue 

La formation continue après de multiples évolutions est généralement efficace quand elle réunit plusieurs composantes:

un plan de formation décliné du projet de l’entreprise et avec suffisamment de vision sur les évolutions métier de l’entreprise

des évaluations à froid,  45 jours après la formation pour évaluer les acquis transmis dans la pratique par les participants  en plus des évaluations à chaud

des objectifs pédagogiques mesurables, plutôt que des « vœux pieux »

des contenus théoriques dispensés à distance pour pouvoir consacrer le temps en présentiel à la pratique, à des mises en situations

un savant dosage de formation ouverte à distance et de présentiel

Quelques « bad pratice» de la formation

La liste est longue mais essayons de nous focaliser sur certaines tendances actuelles :

Pour des raisons d’économies, on choisit de former quelques collaborateurs, n’ayant pas toujours toutes les aptitudes pédagogiques requises, de former leurs collègues (quand on connait le principe de déperdition de message, on sait qu’en bout de chaine, ne seront transmis qu’à peine  10 % des messages)

Dans de nombreuses entreprises, les collaborateurs sont censés être parfaitement bilingues et suivent des formations dispensées en anglais : la problématique réside dans le fait que leur niveau de maitrise de la langue anglaise est souvent très incertain et quand il s’agit d’une formation au management par exemple, le sens des mots et leurs nuances sont déterminants  ce qui limite très fortement l’efficacité de l’exercice

Certains considèrent la formation comme un poste de coût et prennent alors le parti d’acheter des séminaires sur catalogue sans souvent tenir compte du niveau de départ des collaborateurs, du contexte de l’entreprise et du marché s’éloignant ainsi de la réalité

Un changement de modèle

Alors pourquoi stop aux formations cosmétiques ?

Parce qu’il faut changer de modèle, passer de l’achat de prestation de formation à l’achat de dispositif complet de formation.

Un dispositif complet intégrant ce qui se fait de mieux aujourd’hui afin que chaque minute, chaque franc  investi soit rentabilisé.

Les conditions de succès

3  conditions de succès :

  • 1)      Si on ne sait pas où l’on va, sachons au moins d’où nous partons.

Il n’est pas toujours évident d’avoir un projet d’entreprise clair sur lequel s’appuyer pour construire un plan de formation, mais à défaut on doit au moins mesurer le niveau des personnes à former sur le thème choisi avant de lancer une action de formation.

On peut également élaborer un référentiel de compétences cible ce qui constitue, en soi, un projet.

Quelles sont les compétences qu’un manager doit maitriser dans votre entreprise ?

Quelles sont les compétences qu’un commercial doit utiliser dans votre entreprise ?

Une fois cette cible décrite avec précision, le dispositif de formation devient un moyen pour atteindre cet objectif et ne constitue plus une fin en soi.

  • 2)      L’escalier se balaie de haut en bas

Aucune formation ne peut donner des résultats satisfaisant si le manager du participant n’est pas impliqué

Plus celui-ci sera impliqué plus l’objectif sera facilement atteint

Son implication débute par une présentation du  dispositif et de son contenu au collaborateur pour

L’informer avant le départ en formation du thème et comment il s’inscrit dans le quotidien du participant

lui montrer ainsi l’importance de sa participation active au cours du séminaire

pour le préparer au débriefing de retour et à l’accompagnement post-formation que le manager réalisera pour mettre en application les nouvelles compétences acquises.

 

  • 3)      La  meilleure pédagogie est la répétition certes mais il est préférable de reformuler différemment chaque message. Le dispositif de formation associe plusieurs modalités pédagogiques qui en garantissent le succès

Les contenus théoriques sont envoyés avant la formation aux participants

Le présentiel est consacré à la mise en pratique

Un mois après la formation on fait un retour d’expérience

Les managers ont un plan d’accompagnement de leurs collaborateurs

Les managers sont mentorés par un consultant expérimenté

5 raisons  pour passer au dispositif de formation

Un  dispositif de formation permet, grâce à une démarche structurée :

  • 1)      D’intervenir sur les points essentiels, et importants pour vous
  • 2)      De gagner du temps en limitant la formation en salle au juste nécessaire
  • 3)      D’être efficace, en vous donnant les moyens de continuer la formation de vos collaborateurs, une fois revenus en entreprise
  • 4)      De repositionner vos managers  comme avant tout des référents de leurs collaborateurs
  • 5)      De développer, en interne, une culture de bonne pratique et des modèles ; de management, de ventes, de gestion du temps, etc  

 

 

Saïd AGBANRIN et l’équipe Mane Gere

www.manegereafrique.com

www.offre-emploi-afrique.com

Repost 0
Published by manegereafrique - dans MANEGERE NEWS
commenter cet article
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 13:26

Ceci est le premier article de votre blog. Il a été créé automatiquement pour vous aider à démarrer sur OverBlog. Vous pouvez le modifier ou l'effacer via la section "publier" de l'administration de votre blog.

Bon blogging

L'équipe d'OverBlog

PS : pour vous connecter à votre administration rendez-vous sur le portail des blogs OverBlog

Repost 0
Published by OverBlog
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de manegereafrique
  • Le blog de manegereafrique
  • : Mane Gere Associés est un cabinet africain ayant des entités au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Niger, au Sénégal, en Tunisie et en France, nous offrons quatre (4) types de prestation à savoir : - le Recrutement, - les formations sur mesure, - l’ingénierie pédagogique, - l’accompagnement performance. Et nos trois (3) domaines de compétences en formation sont le Management, l’Efficacité commerciale et le Développement personnel.
  • Contact

Recherche

Liens