Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 14:01

colère1Il vous met sans cesse en porte-à-faux devant vos collègues, il ne valorise pas votre travail, il n’est jamais à l’écoute en cas de problèmes… Bref, entre votre supérieur et vous, ce n’est pas l’entente parfaite. Nos conseils pour affronter cette situation difficile.

Commencez par en parler avec votre patron

Pour remédier à la mésentente qui subsiste entre votre supérieur hiérarchique et vous, la première étape consiste à vous interroger sur son origine. Qu’est-ce qui a provoqué cette antipathie ? Pourquoi avez-vous pris votre supérieur en grippe ? Est-ce son style de management ou sa manière de vous donner des directives qui ne vous convient pas ?

Que votre animosité provienne de problèmes de fond ou de divergences de forme, « le mieux est de la verbaliser et d’en faire part à son supérieur », explique Philippe Baschoux, coach professionnel. Attention, toutefois, à choisir le bon endroit pour en parler. « Un salarié ne doit pas crever l’abcès avec son supérieur devant la machine à café. Pour être pris au sérieux, il doit plutôt rendre ce moment formel et demander à le voir dans son bureau. »

Ne vous plaignez pas, proposez des alternatives

Débouler dans le bureau de son patron en expliquant que rien ne va plus est loin d’être la meilleure solution pour résoudre une situation conflictuelle. Bannissez les reproches et les insultes, peu constructifs et infantilisants. « Mieux vaut transformer les points de discordance en suggestions », conseille Marc Traverson, directeur associé du cabinet de coaching Acteus.

Concrètement, plutôt que de dire « tu n’aurais pas dû me dessaisir du dossier et me l’apprendre en réunion », privilégiez « la prochaine fois que tu souhaites me dessaisir d’un dossier, je préférerais que tu me préviennes avant la réunion, en face-à-face ».

De même, si vous êtes en désaccord avec la méthode de travail que préconise votre chef, ne la blâmez pas. « Il est plus judicieux de proposer à son supérieur une autre façon de faire en insistant sur le fait que les objectifs seront également atteints », soumet Marc Traverson.

Essayez de comprendre sa façon de fonctionner

Il arrive également qu’un salarié ne réussisse pas à s’entendre avec son boss pour la simple et bonne raison que tous deux ont des personnalités diamétralement opposées.

Pour Marc Traverson, l’enjeu est ici de prendre du recul et de dépasser cette divergence de caractère. « L’entreprise n’est pas un endroit pour nouer des amitiés, rappelle-t-il. Un salarié peut tout à fait collaborer avec un manager qu’il n’apprécie pas pourvu qu’il comprenne son mode de fonctionnement. »

Un collaborateur méticuleux qui cultive l’amour du travail bien fait peut, par exemple, travailler avec un manager habitué à travailler dans l’urgence et sous la pression. Le tout est d’accepter que l’autre fonctionne de cette manière.

Pour autant, « rien n’empêche le salarié de rappeler à son N+1 quel serait son intérêt à utiliser ses qualités humaines », souligne Marc Traverson. Notamment par cette phrase : « Ce qui me caractérise, c’est le souci du détail. N’hésite pas à me solliciter pour des projets de fond qui mériteraient une attention particulière. »

Demandez de l’aide aux RH ou à votre N+2

Si la relation avec votre supérieur se dégrade, « le mieux reste encore de s’adresser à une tierce personne », confie Philippe Baschoux. Le directeur des ressources humaines de votre entreprise peut, par exemple, vous aider à démêler la situation.

« C’est un interlocuteur idéal dans la mesure où il est imprégné de la culture de l’entreprise. Il saura donc juger si le style directif ou participatif du supérieur hiérarchique est en phase avec celle-ci », précise Marc Traverson.

Dans certains cas, il peut également s’avérer utile de se tourner vers son N+2. Attention, pour autant, à ne pas le faire dans le dos du principal intéressé : vous risqueriez d’envenimer la situation. Quoiqu’il en soit, il est inutile de critiquer votre N+1 devant ces deux interlocuteurs. Débutez plutôt votre argumentaire par : « j’ai l’impression que je ne suis pas entendu par mon manager ».

Cherchez un autre poste

Les divergences d’opinions avec votre patron sont telles qu’elles vous empêchent de vous concentrer sur vos missions ? Quoique radicale, la dernière solution consiste à quitter votre poste.

Durant votre entretien annuel d’évaluation, faites part de votre envie d’évoluer vers un autre service de l’entreprise. Si, toutefois, votre employeur ne peut pas vous proposer cette option, sachez que vos compétences seront peut-être mieux appréciées dans une autre société.

 

Aurélie TACHOT dans keljob.com

Partager cet article

Repost 0
Published by manegereafrique - dans MANAGEMENT
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de manegereafrique
  • Le blog de manegereafrique
  • : Mane Gere Associés est un cabinet africain ayant des entités au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Niger, au Sénégal, en Tunisie et en France, nous offrons quatre (4) types de prestation à savoir : - le Recrutement, - les formations sur mesure, - l’ingénierie pédagogique, - l’accompagnement performance. Et nos trois (3) domaines de compétences en formation sont le Management, l’Efficacité commerciale et le Développement personnel.
  • Contact

Recherche

Liens