Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 11:16

Spécialiste des questions liées au changement, journaliste et rédacteur en chef, Yves Deloison nous fait part de son regard sur ceux et celles qui souhaitent changer quelque chose. Ce mois-ci, il se pose la question du chômage : au-delà du cap difficile, celui-ci ne peut-il pas être une source d’opportunités nouvelles ?

Sérieuse source d’angoisse, le chômage n’a pourtant pas que des inconvénients. C’est par exemple l’opportunité de réfléchir à ses priorités professionnelles, à ses motivations profondes et pourquoi pas, de se reconvertir. Pas facile mais possible.

- Près de 45 ans après la création de l’ANPE, devenue depuis le Pôle Emploi, et la traversée de nombreuses crises qui ont touché et touchent encore directement ou indirectement l’ensemble des familles françaises, le chômage continue à s’envisager comme une situation exceptionnelle. Qui peut croire aujourd’hui au retour du plein emploi ?

- Avec la dernière crise qui rebondit à nouveau depuis quelques mois, les dégâts causés à l’emploi sont considérables. Le taux de chômage continue d’augmenter fortement. Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A (ceux n’ayant exercé aucune activité au cours du mois) en France métropolitaine a cru de 26 000, soit +0,9 % en septembre dernier. Pourquoi fait-on comme si perdre son job n’était qu’un simple accident de parcours ? Qui peut imaginer que dans les années à venir, chaque humain pourra décrocher un emploi à vie ? Tout cela est d’autant plus incertain avec l’allongement de l’espérance de vie et donc des carrières professionnelles.

Le chômage : drame ou opportunité ?

- À l’origine du profond malaise ressenti par la plupart des demandeurs d’emploi en dehors de la baisse de revenus inhérente au statut, il y a la représentation autour du travail toujours aussi caricaturale et qui n’a plus lieu d’être aujourd’hui : le traditionnel clivage entre périodes actives et périodes inactives, périodes travaillées et périodes chômées, celles-ci souffrant toujours de représentations négatives. Si le regard que porte la société sur le travail ne change pas, il est normal que le chômage continue à être vécu comme un drame et non comme une opportunité pour la suite du parcours professionnel.

Accompagner les changements professionnels

- N’est-il pas temps à présent qu’Etat et partenaires sociaux s’entendent sur la mise en place d’un système qui permette aux uns et aux autres d’être accompagnés afin d’appréhender au mieux les changements professionnels ? La mission d’un tel service ne serait surtout pas de contrôler votre performance quant à votre recherche d’emploi, mais de vous aider à prendre le virage et à construire votre projet de retour à l’emploi. Malheureusement, cela n’existe pas. J’ai rencontré dernièrement Marc Traverson, auteur de l’ouvrage "Lettre à ceux qui ont momentanément perdu leur emploi" (éd. Payot) pour savoir comment peut faire un demandeur d’emploi dans un tel contexte pour rebondir.

Le chômage peut-il offrir des avantages ?

- « Comme au judo, il faut savoir utiliser la force des circonstances pour en tirer profit, m’a t-il répondu. En période de chômage, le champ des possibles s’ouvre. Cela s’accompagne le plus souvent de la peur de la précarité et de l’incertitude, surtout quand on envisage son âge ou son niveau de qualification comme un problème. C’est l’occasion d’en finir avec une situation qui se dégrade et de mettre un terme à un job dans lequel on s’ennuie et dont on n’ose pas sortir. C’est aussi l’opportunité de se réorienter. Ça permet à certains de trouver l’énergie de réaliser un vieux rêve et à d’autres de revisiter leurs motivations souvent enfouies sous le poids du quotidien. »

Comment réussir à tourner la page ?

- « On doit commencer par faire le deuil du précédent emploi. L’angoisse ressentie est un atout car elle sert d’alarme interne et incite à bouger. C’est un facteur mobilisant. » Comment réaliser son projet ? «  Il faut se mettre dans une posture d’entrepreneur. Et ça n’est pas simple quand on n’a jamais connu de changement professionnel. Le mieux pour y parvenir, c’est de participer à des ateliers afin d’échanger avec d’autres. Je crois beaucoup à la dynamique collective. » Même s’il est difficile de faire face au chômage, surtout quand on ne l’a pas vu venir, ne ratez pas l’occasion de mettre à profit cette période pour rebondir à bon escient.

Yves Deloison www.toutpourchanger.com

Partager cet article

Repost 0
Published by manegereafrique - dans MANEGERE NEWS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de manegereafrique
  • Le blog de manegereafrique
  • : Mane Gere Associés est un cabinet africain ayant des entités au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Niger, au Sénégal, en Tunisie et en France, nous offrons quatre (4) types de prestation à savoir : - le Recrutement, - les formations sur mesure, - l’ingénierie pédagogique, - l’accompagnement performance. Et nos trois (3) domaines de compétences en formation sont le Management, l’Efficacité commerciale et le Développement personnel.
  • Contact

Recherche

Liens