Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 17:45

Développement interculturel

 

Sur le plan écononomique, l’Europe est en récession, les Amériques sont en croissance faible, l’Asie ralentit et l’Afrique accélère avec, à l’horizon, une croissance à 2 chiffres.

L’Afrique serait-elle devenue le prochain Eldorado ? Ma conviction profonde est que c’est effectivement le cas !

Aujourd’hui, l’Afrique, forte d’une superficie 2 fois supérieure à celle des États-Unis, offre le plus vaste marché émergent de consommateurs (hormis la Chine et l’Inde), soit un milliard d’habitants  qui s’ouvrent  au reste du monde.

L’émergence d’une classe moyenne, principalement urbaine, s’accompagne de nouveaux besoins tels que se nourrir différemment, mieux se loger, communiquer plus facilement ou encore se déplacer plus vite. Les entreprises qui réussissent à se développer sur le continent sont celles qui savent répondre aux besoins de ces nouveaux consommateurs. Des parts de marché sont à prendre aujourd’hui avec l’émergence d’un véritable marché intérieur qui est le principal moteur de la croissance africaine. Un certain nombre d’investisseurs l’ont déjà bien compris avec de nombreux projets qui fleurissent dans de réels secteurs d’avenir de plus en plus destinés aux marchés locaux : la finance, les logements, les infrastructures urbaines, l’énergie solaire, l’eau, les agro-industries, l’agriculture high-tech, l’extraction de l’or, l’hôtellerie, la téléphonie mobile et tous les marchés en BtoB qui constituent autant de nouvelles opportunités d’investissement.

Alors qui que vous soyez, que vous souhaitiez aller travailler en Afrique ou y créer une entreprise voici 7 évidences à maitriser avant de vous lancer. 

Dans ce numéro, je développerais la première des 7 : il n’y a pas 1 Afrique mais au minimum, 7, voire 14, peut -être même 42 et certainement des dizaines d’Afriques!!!!

C’est une évidence et pourtant …

En Europe, on parle souvent de l’Afrique comme d’un seul et même pays en oubliant qu’il s’agit d’un continent constitué de 54 pays, et chacun d’entre eux possédant ses particularités. Dire « les africains » en parlant d’un comportement revient exactement à dire : les européens fonctionnent de la même façon sur l’ensemble de l’Europe. Il y a certainement des similitudes dans certaines attitudes, valeurs, cultures et comportements  entre un anglais, un danois, un français et un grec mais également de nombreuses différences.

Même si on dit que l’Europe est en récession, il n’en va pas de même pour l’Allemagne par exemple.

Un jeune sénégalais né en France qui se prépare à rentrer au Sénégal pour y vivre et travailler  et qui ne l’a connu que pendant les vacances  doit prendre conscience qu’il va découvrir un autre pays, et pour le moment,  je croise encore trop des jeunes de ce profil, qui vous affirment: c’est quand même mon pays,  je le connais très bien !!!!

De la même façon, un français qui a travaillé plusieurs années au Gabon, et qui va travailler au Bénin, ne peut nullement prétendre connaître ce nouveau pays au prétexte qu’il a vécu au GABON.

Si nous considérons l’Afrique sous l’angle de grands ensembles géographiques alors nous comptons au moins 7 Afriques :

-          Afrique du nord

-          Afrique sahélienne (pays limitrophes du Sahel)

-          Afrique de l’ouest

-          Afrique centrale

-          Afrique de l’est

-          Afrique australe

Et enfin, j’ajoute l’Afrique de la diaspora dont les valeurs et les comportements sont souvent différents de leur pays d’origine.

Il est aussi possible de regarder l’Afrique selon le prisme de la colonisation et plus spécifiquement de la langue

-          Anglophone

-          Francophone

-          Lusophone

A ce stade déjà, si l’on considère l’Afrique de l’Ouest, l’ensemble géographique se subdivise en 2 avec d’un coté les pays anglophones (Ghana, Nigeria, Liberia, ..) et de l’autre, les pays francophones : il suffit d’aller une fois dans l’un de ces 3 pays  par exemple pour constater les différences de rythmes, d’attitudes et de comportements avec les pays francophones.

Il est également possible de regarder le continent par le biais de la religion

-          Musulmans

-          Chrétiens

Et dans ce cas, il faut alors considérer par exemple le Nigeria et la Côte d’Ivoire en 2 blocs distincts, et si on y rajoute les animistes ……

Enfin, il est également possible de considérer un critère géographique :

-          enclavé

-          avec façade maritime

Le constat est valable pour tous les pays du monde : l’accès direct à la mer d’un pays a un impact sur sa population et sur son développement économique.

Il pourrait encore être possible de considérer les groupes ethniques et là, chaque pays d’Afrique sera alors constitué d’une mosaïque d’ethnies différentes.

L’Afrique est multiple c’est une évidence, et c’est tant mieux ainsi car cela contribue à sa richesse et à son immense potentiel. Aller travailler en Afrique exige de ne pas oublier cette évidence sous peine d’échouer ou de passer à côté de grands succès.

Alors comment s’y prendre pour appréhender ses multiples Afriques ?

Aller sur internet ? L’une des difficultés à gérer si vous vous apprêtez à vous implanter sur ce continent  est la faible disponibilité d’études chiffrées et sérieuses sur le pays que vous ciblez. Néanmoins, Internet est une bonne source pour s’informer sur son histoire et son actualité.

Vous rendre à l’ambassade? A l’instar des Afriques, il existe des ambassades et le niveau des interlocuteurs est très inégal et ne garantit pas d’obtenir les bonnes informations.

Aller y passer ses vacances ?

Il est effectivement intéressant de visiter le pays pour découvrir sa population, son rythme, ses particularités en en profiter aussi pour consacrer plusieurs jours à rencontrer les acteurs économiques : un banquier, un juriste, la chambre de commerce locale, 1 ou 2 acteurs de votre domaine d’activité, ou encore les cabinets d’audits qui se multiplient en Afrique.

Pour cela, il est pertinent et facilitant de trouver un sujet qui permette indirectement de parler « business dans le pays » : tous les sujets plutôt prospectives  sont fortement appréciés ! Alors préparez vous bien pour être impactant

Les  6 autres clés dans les prochains numéros.

 

Saïd AGBANRIN et l’équipe MANEGERE

 

Partager cet article

Repost 0
Published by manegereafrique - dans MANEGERE NEWS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de manegereafrique
  • Le blog de manegereafrique
  • : Mane Gere Associés est un cabinet africain ayant des entités au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Niger, au Sénégal, en Tunisie et en France, nous offrons quatre (4) types de prestation à savoir : - le Recrutement, - les formations sur mesure, - l’ingénierie pédagogique, - l’accompagnement performance. Et nos trois (3) domaines de compétences en formation sont le Management, l’Efficacité commerciale et le Développement personnel.
  • Contact

Recherche

Liens